Que faire pour Rester En Bonne Santé en voyage au Vietnam

Que faire pour Rester En Bonne Santé en voyage au Vietnam

Partagez cet article avec vos amis , merci beaucoup

Restez En Bonne Santé en voyage au Vietnam

Les soucis santé devraient être un élément important à prendre en compte lors de vos préparations pour votre voyage au Vietnam. Faites-en une priorité. La chaleur tropicale et les moustiques sont les plus grands dangers après les accidents de la route au Vietnam. Les voyageurs doivent être prudents sur les gros changements concernant les normes sanitaires, surtout si vous prévoyez de tester la cuisine locale dans la rue. En prenant quelques précautions vous profiterez d’un voyage sûr et sain. Consultez un professionnel de la santé ou un spécialiste santé des Voyage avant votre séjour. Restez informé des observateurs internationaux, tels que les US Centers for Disease Control and Prevention (www.cdc.gov) ou de l’Association internationale pour l’assistance médicale aux voyageurs (www.iamat.org) pour obtenir quelques conseils sur les voyages et les préoccupations de santé, ainsi que sur la situation actuelle des épidémies dans la région.

Agence voyage vietnam

Agence voyage vietnam

Disponibilité générale des soins de santé 

Les seules installations de soins de santé de haute qualité sont situées à Hanoi et Ho Chi Minh Ville (Saigon). Hanoi et Hô Chi Minh-Ville ont chacune une branche de la clinique SOS International. Hanoi soutient également Hanoi Family Medical Practice, ainsi que l’Hôpital Français d’Hanoï. Vos options dans les zones rurales sont très limitées, et tous problèmes médicaux majeurs signifient généralement un transfert à l’un de ces centres ou d’une évacuation à Singapour, Bangkok ou Hong Kong.

Dans les zones rurales, certains médicaments sont disponibles dans les petites pharmacies et se vendent avec une brève discussion suivie de la description du problème (avec l’utilisation d’un carnet de phrases). Cependant, il y a beaucoup de ventes de faux médicaments et les conditions de stockage peuvent être pauvres. Il est conseillé d’appeler SOS médecin des familles, ou l’ambassade de votre pays d’origine pour les recommandations de pharmacies fiables.

Lorsque vous êtes loin des bons soins de santé, il est conseillé d’apporter une petite trousse de médicaments qui comprend de l’antidiarrhétique, des sels de réhydratation, des crèmes et bandages anti-bactériens, un analgésique comme l’ibuprofene ou l’acétaminophène. Pour plus d’infos , lisez Voyage Vietnam : Santé et sécurité

Maladies tropicales

La plupart des vrais « méchants » au Vietnam et au Cambodge sont les maladies tropicales transmises par les moustiques: la malaria, la dengue et l’encéphalite japonaise. La meilleure chose à faire afin d’éviter ces maladies transmises par les moustiques serait d’éviter d’être piqué. Les insectifuges contiennent entre 25% et 50% de DEET et sont les plus efficaces. Vous pourrez trouver des alternatives plus douces telle que l’huile d’eucalyptus (prescrite dans toutes les pharmacies), elles offrent une protection fiable contre les moustiques . Un nouveau produit sur le marché, la picaridine, offre également une protection sans DEET. C’est un excellent répulsif, cependant son niveau de concentration s’élève seulement à 7% ce qui entraîne un temps de protection plus court. Il faut aussi savoir que les moustiques du paludisme piquent le plus souvent à l’aube et au crépuscule, il faut donc faire preuve de prudence en particulier à ces heures-ci (manches longues, pantalons longs et anti-moustiques). Les moustiques de la dengue et de fièvre piquent durant la journée. Il est préférable de dormir sous une moustiquaire si nécessaire et si vous en avez la possibilité tout en vous assurent qu’il n’y ait pas de trou. Les moustiquaires sont très régulièrement fournies chez l’habitant.

Paludisme

Trois cents millions de personnes sont infectées par le paludisme chaque année avec plus d’un million de décès, en particulier dans les pays en développement. La maladie a quatre souches y compris la malaria cérébrale (commune en Afrique), et toutes sont mortelles. Le paludisme est causé par un parasite d’une cellule transmise par le moustique anophèle femelle. Le parasite se déplace dans le foie et se développe. Les symptômes se produisent lorsque le parasite pénètre dans le sang. Les symptômes comprennent une forte fièvre, des maux de tête douloureux à l’avant de la tête, des nausées, des vomissements, des étourdissements et de la confusion. Gardez à l’esprit que les symptômes du paludisme ressemblent à un certain nombre de maladies (grippe).

Le paludisme est une préoccupation importante pour les voyageurs au Vietnam. Mais ne pas stresser sur les faux renseignements que vous pourriez entendre ou lire. Armez-vous d’informations correctes et oublier le reste.

Tout d’abord, il faut savoir que les grandes villes et les zones touristiques côtières standards au Vietnam ont très peu de risques d’être porteur du paludisme. Les voyageurs d’aventures hors piste, dans les hauts plateaux du centre ou au nord du delta du Mékong sont plus susceptibles de faire face au paludisme. Dans des régions plus éloignées, vers la frontière du Laos et du Cambodge, les risques sont aussi plus grands.

La meilleure façon de vous protéger contre cette épidémie serait d’être très précautionneux lorsque vous dormez: fermez les fenêtres (quand vous avez l’air conditionné) et soyez sûr d’avoir une bonne moustiquaire en cas de besoin (généralement fournie par notre agence). Aussi, couvrez-vous au Vietnam, porter une chemise à manches longues et un pantalon dans la soirée. Mettez de l’anti-moustique (de préférence avec DEET) sur les zones de peau qui sont exposées, évitez de visiter les marais marécageux ou la jungle à l’aube et au crépuscule. Ne laissez pas les craintes du paludisme gâcher votre voyage. Prenez quelques précautions et tout ira bien. Lisez s’il vous plait  notre article pour les meilleurs moyens de vous protéger contre les moustiques 

Cependant, aucun médicament antipaludique n’est efficace à 100%. Si vous avez de la fièvre et des frissons lors d’un voyage ou après votre retour à la maison, consultez votre médecin en Luis signalant votre voyage au Vietnam.

Sujet qui vous interesse : Santé Vietnam : le paludisme est un danger ?

Dengue

La dengue est populaire en Asie du Sud-Est. La dengue est une infection virale transmise par le moustique Aedes aegypti. Les symptômes comprennent des maux de tête, une fièvre élevée et des douleurs musculaires. Contrairement à la malaria et l’encéphalite japonaise qui se propagent surtout dans les zones rurales, la dengue ne connaît aucune limite et les épidémies urbaines sont communes. Il n’y a aucune prophylaxie et aucun traitement et certains cas sont mortels. Des compresses froides, des analgésiques, antipyrétiques et beaucoup d’hydratation est l’unique véritable frein. Lire la suite Attention à la fièvre de Dengue au Vietnam

Encéphalite japonaise 

L’encéphalite japonaise est virale, transmise par les moustiques et elle est endémique à la région surtout après la saison des pluies (Juillet-Août). Les symptômes comprennent des maux de tête, de la fièvre, des nausées, des maux d’estomac, et une grande confusion. Les symptômes restent assez similaires au ceux de la malaria et de la dengue. Si vous voyagez dans les régions rurales la vaccination est recommandée, à noter que la vaccination n’est pas efficace à 100%.

Hépatite 

Un autre maladie commune mais évitable au Vietnam c’est l’hépatite A. Elle provoque une inflammation du foie. Elle se diffuse via l’eau, aliments contaminés, et de l’agent pathogène qui reste en vie dans l’air et sur la peau pendant un certain temps. La meilleure prévention est de se laver soigneusement les mains avant de manger ainsi que de boire de l’eau en bouteille capsulée et des aliments préparés à la commande (non assis). Les symptômes comprennent de la fièvre, la mauvaise santé générale (nausées et vomissements), le manque d’appétit, et la jaunisse.

Pour un bon voyage au Vietnam, nous vous recommandons une vaccination contre l’hépatite A.

L’hépatite B se transmet par contact avec le sang d’une personne infectée (aiguille, contact sexuel, ou même partage d’une brosse à dents ou un rasoir ).

Rage 

La rage est une infection virale mortelle causée par les animaux. La maladie est transmise par une morsure ou un contact avec la salive d’un animal infecté. Évitez tous contacts avec des animaux afin d’éviter un risque quelconque.

Typhoïde

La typhoïde est une maladie bactérienne transmise par des aliments contaminés. C’est un réel danger, surtout pour les enfants et les personnes âgées. Cependant, une rapide détection de cette maladie ainsi qu’une cure d’antibiotiques sont généralement suffisants afin d’éviter de graves complications. Il existe deux types de vaccinations disponibles: par voix orale ou par piqure. Le taux d’efficacité du vaccin se situe entre 55% et 70%, mais il est tout de même recommandé pour les voyageurs de la région.

Tuberculose 

Comme dans de nombreux pays en développement, la tuberculose est assez fréquente surtout dans les régions rurales du Vietnam. Causée par une mauvaise hygiène de vie ainsi que d’une surpopulation, la tuberculose est une infection bactérienne des poumons qui peut se propager sur d’autres parties du corps. En l’absence de traitement, cela entraîne de graves complications jusqu’à entraîner une fin mortelle. La vaccination nécessite un dépistage de la tuberculose six mois avant l’inoculation.

Maladies sexuellement transmissibles 

Ceux qui envisageraient une activité sexuelle au Vietnam doivent être conscients que le VIH (virus du sida) est endémique dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est dont le Vietnam, tout comme d’autres maladies sexuellement transmissibles (MST), telles que la gonorrhée, la syphilis, l’herpès et l’hépatite B. Le préservatif est fortement recommandé.

SIDA au Vietnam

Les statistiques sur le sida au Vietnam ne sont pas fiables en raison des essais limités. Cependant, avec une augmentation des passages frontaliers de la Chine et de la prostitution endémique, en grande partie celle des enfants, le pronostic n’est pas bon. Les estimations indiquent que 0,5% de la population générale du Vietnam est infecté par le VIH. Toutefois, cette proportion peut-être beaucoup plus élevée chez les prostituées (jusqu’à 60% -70% dans certaines régions) et chez les utilisateurs de drogues injectables (jusqu’à 60% -80% dans certaines régions).

Lire aussi cet article Voyage Vietnam : Santé et sécurité

Les rapports sexuels non protégés avec un/une partenaire inconnu(e) est très risqué. Bien que les préservatifs soient disponibles au Vietnam, certains groupes ont encore des taux d’infection très élevés de VIH/sida selon les observateurs internationaux (US Centers for Disease Control and Prevention) et d’autres organismes travaillent avec le gouvernement d’Hanoi sur la prévention, les soins et le traitement du VIH / sida. Une campagne publicitaire promeut l’utilisation des préservatifs désormais. De façon générale, les craintes restantes du Vietnam sur l’influence extérieure et la poursuite du contrôle serré de l’information, ajoutant à cela une certaine honte de parler de sexe ne freinent pas la maladie de se propager.

Autres maladies

Autres maladies courantes dans la région: la schistosomiase et Giardia. Ce sont deux maladies parasitaires qui peuvent être contractées si vous buvez de l’eau stagnante ou non traitées dans les lacs ou les cours d’eau. Les épidémies de choléra se produisent parfois dans des zones reculées. Gardez un œil sur le site du CDC ou d’autres services de santé internationaux afin de rester informé des points chauds de la santé.

Alimentaires

Eau

Toujours boire de l’eau minérale (ne jamais utiliser l’eau du robinet pour la boisson). Pour être sûr, vous devriez même brossez vos Toujours boire de l’eau minérale (ne jamais boire l’eau du robinet). Vous devriez même vous brossez les dents avec de l’eau en bouteille. Soyez sûr d’éplucher tous les fruits et légumes et d’éviter les coquillages et fruits de mer crus. Méfiez-vous aussi de la glace si elle est faite à partir d’eau purifiée. Toute l’eau suspecte peut être purifiée par bouilloire pendant 10 minutes ou le traitement avec des comprimés de purification. Si vous êtes végétarien, vous trouverez que le Vietnam est un endroit idéal pour voyager; les plats végétariens s’abondent dans toute la région

Evitez l’eau du robinet, même celle bouillie. Le risque de présence de contaminants dans l’eau du robinet est toujours présent, compte tenu du fait que l’infrastructure, y compris l’usine de traitement de l’eau et les conduites, existe depuis des années. L’eau en bouteille ou filtrée est une option plus sûre même parmi les habitants. La glace est également faite d’eau du robinet mais elle est généralement sans danger dans les villes et les centres de villégiature. Néanmoins, évitez cela aussi si vous n’êtes pas sûr.

Aliments

Bien qu’il y ait eu un effort intensif de contrôle de la qualité de la part de l’État et une forte concurrence entre les fournisseurs de nourriture, l’estomac d’un voyageur peut ne pas être habitué aux normes d’hygiène au Vietnam. La diarrhée est de loin le problème le plus courant touchant les voyageurs – entre 30% et 50% des personnes en souffriront dans les deux semaines suivant le début de leur voyage. Restez avec de la nourriture fraîche et entièrement cuisinée. Si vous avez envie de nourriture de rue, optez pour des articulations réputées et hautement révisées ou au moins il est emballé avec les habitants.
Désinfectez vos mains régulièrement. Dans plus de 80% des cas, la diarrhée du voyageur est causée par une bactérie et réagit donc rapidement au traitement antibiotique. Il peut également être provoqué par un changement de régime, et votre estomac peut se réinstaller après quelques jours.

En termes d’hygiène, les restaurants sont généralement plus sûrs que les étales de rue. Cependant ne renoncez pas à une bonne cuisine locale seulement parce qu’elle est servie via un panier ou sur des tabourets à côté de la rue, et c’est sûrement par ici que vous trouverez quelques-uns des meilleurs aliments du Vietnam. Dans certains endroits, il est coutumier de demander un verre d’eau chaude afin de rincer ces ustensiles avant de manger.

Faites confiance à votre instinct. Évitez les endroits sous forme de buffet, surtout dans la rue, et soyez sûr que tous les aliments soient bien cuits et fait à l’ordre. Si votre instinct vous dit de ne pas manger ce pied de poulet gélatineux, ne le mangez pas. Si vos hôtes insistent, expliquez-vous sur le fait d’avoir un « estomac étranger», avec un sourire pleins de regrets et acceptez une tasse de thé à la place.

Insectes et autres risques de la faune

Toutes sortes de bestioles vivent dans un climat tropical. Les moustiquaires dans les hébergements ruraux sont souvent nécessaires et sont toujours fournies par les hôteliers. Vérifiez vos chaussures dès le matin, afin d’être sûr qu’aucune bête ne s’y cache. Gardez un œil sur les serpents et les araignées venimeuses lorsque vous faites de la randonnée en jungle. La rage est une préoccupation dans les zones rurales du Vietnam. Lors de vos randonnées sur les routes rurales soyez très prudent. Munissez-vous d’un bâton de marche ou d’un parapluie comme moyens de dissuasion face aux chiens afin d’être plus rassuré. Si vous êtes mordu, lavez la plaie immédiatement et consultez un médecin .

Le meilleur conseil: Restez loin des chiens. Lisez notre rubrique Petits risques dans les treks au Vietnam

Maladies respiratoires

Le SRAS a frappé la région en hiver et au printemps 2003. Singapour fut la seule région à signaler certains cas. La Thaïlande, le Vietnam et le Cambodge ont eux subi les retombées de la peur. Depuis, aucun nouveaux cas dans la région.

Lire aussi cet article Comment se protéger contre les moustiques pendant le trekking au Vietnam
Suite à la crise dévastatrice du SRAS pour le tourisme au Vietnam, la grippe aviaire a engendré un autre cauchemar dans les relations publiques. Le danger que les humains contractent la grippe aviaire reste faible et se limite aux personnes travaillant dans les abattoirs de volailles. Des millions de poulets soupçonnés de transporter la maladie ont été abattus, et les pays touchés ont été francs sur le signalement de nouveaux cas. Pour plus d’informations, consultez le site du CDC pour l’information la plus à jour sur la maladie. Il est important de noter que vous ne pouvez pas contracter la grippe aviaire via la consommation de poulet cuit.

La qualité de l’air n’est pas bonne dans les grandes villes comme Ho Chi Minh Ville, Hanoi, Haiphong et Danang. Sans normes d’émissions, les autobus, les camions, les voitures ont au taux libérateur de produits toxiques très haut. Les visiteurs sensibles à certains problèmes respiratoires doivent être vigilants. La tuberculose est une préoccupation dans les zones les plus reculées où le dépistage est encore rare.

Soleil

Le soleil et la chaleur sont à prendre en compte au Vietnam. En raison de cela, les locaux portent ces chapeaux coniques, des chemises à manches longues et des pantalons. Limitez votre exposition au soleil, surtout pendant les premiers jours de votre voyage puis par la suite, entre 11 et14 heures. Utilisez un écran solaire avec un facteur de protection élevé et appliquez-le vous sur les parties de votre corps exposées au soleil. Rappelez-vous que les enfants ont besoin de plus de protection que les adultes.

Toujours être sûr de boire beaucoup d’eau en bouteille, c’est la meilleure défense contre l’épuisement et le coup de chaud. Le café, le thé, les boissons gazeuses et alcoolisées ne devraient pas remplacer l’eau. Si jamais vous vous sentez faible, fatigué, étourdi ou désorienté, mettez-vous à l’ombre, dans un endroit frais. Pour éviter les coups de soleil, protégez votre tête et mettez de la crème solaire.

Soyez conscient des grandes tendances météorologiques; de nombreuses destinations insulaires sont sujettes à des typhons ou des tempêtes violentes.

Que faire si vous tombez malade loin de chez vous

Les services d’urgence fiables se limitent à Hanoi et Ho Chi Minh. Chaque consulat étranger est en mesure de fournir une liste de médecins de la région qui parlent l’anglais et le français. Si vous tombez malade, demandez à votre concierge d’hôtel un médecin local . Certains hôtels et centres de villégiature ont leur reseaux d’infirmières et médecins qui sont disponibles sur appel. Ne pas faire confiance aux hôpitaux locaux, les soins sont archaïques.

Pour un voyage au Vietnam ou à l’étranger, vous pourriez avoir à payer tous les frais médicaux à l’avance et qui seront remboursés plus tard. Avant de partir, étudiez les services médicaux qui vous couvrent une assurance santé à l’étranger. Pour vous protéger, envisager l’achat d’assurance Voyage médicaux.

Très peu de plans d’assurance de santé paient pour l’évacuation médicale de retour en France (qui peut coûter $ 10 000 et plus). Un certain nombre d’entreprises offrent des services d’évacuation médicale partout dans le monde. Si jamais vous êtes hospitalisé à plus de 6000 km de chez vous, on viendra vous chercher et on vous emmènera à l’hôpital de votre choix, n’importe où dans le monde avec un avion privatisé 24h sur 24, 7j sur 7.

Si vous souffrez d’une maladie chronique, consultez votre médecin avant votre départ. Emportez des médicaments d’ordonnance dans votre bagage à main, et transportez les dans leurs contenants originaux, avec des étiquettes de pharmacie afin qu’ils puissent passer la douane. Porter le nom générique des médicaments d’ordonnance, au cas où un pharmacien local ne soit pas familier avec le nom de la marque. Lire aussi la liste des hospitaux au Vietnam

Note: Ces informations étaient exactes quand elles ont  été publiées, mais peuvent changer sans préavis.

Demandez un devis de Voyage sur mesure, nous sommes à votre écoute.


Vos devis seront traités dans les 24 heures, suivant les périodes. Notre équipe est toujours à votre écoute et disponible, tout au long de la préparation de votre voyage avant votre départ, pendant votre séjour et après votre retour.

Pour les autres demandes, vous pouvez contacter Agenda tour en remplissant ce formulaire de contact

---------------------------------------------------------------------------------
Lectures culturelles et pratiques recommandées Si vous souhaitez vous immerger totalement dans la culture locale, alors vous devriez lire quelques bons livres. Le livre Terre des oublis est un magnifique roman par Duong Thu Huong,  sur  la guerre et l'amour. Et pour les infos pratiques sur le Vietnam, le Guide du Routard Vietnam 2019 est un guide complet a mettre dans votre poche
------------------------------------------------------------------------------------

Sites pratiques pour les transports en Asie

Pour réserver vos billets de bus , train, bateaux, et avions dans la région de l'Asie du Sud Est, nous vous recommandons vivement de consulter 12 Go Asia, le meilleur website fiable pour les réservations des transports en ligne

Un autre website connu et fiable, baolau.com pour les billets de bus et train en Asie

COMMENTS

Close