Le Vietnam va modifier les règles de quarantaine et rouvrir ses portes aux visiteurs internationaux

Vietnam
63 / 100

Le Vietnam va modifier les règles de quarantaine et rouvrir ses portes aux visiteurs internationaux

Les autorités vietnamiennes proposent que les personnes ayant reçu tous les vaccins ne soient placées en quarantaine que pendant trois nuits, avec des tests PCR-RT à l’arrivée et au troisième jour, et qu’elles soient suivies pendant 14 jours au total.

Les compagnies aériennes des autres pays ne bénéficieraient pas d’un avantage déloyal si elles pouvaient assurer des vols à destination et en provenance du Viêt Nam.

À partir du 1er janvier 2022, date à laquelle le Viêt Nam prévoit de lancer des vols internationaux réguliers à titre expérimental, de nouvelles réglementations seront mises en place.

La preuve d’un résultat négatif au test COVID-19 dans les 72 heures précédant l’admission (sauf pour les enfants de moins de deux ans), la déclaration de l’état de santé avant l’entrée et l’installation de l’application PC-COVID du Vietnam (disponible sur Android et iOS) sont autant d’exigences.

Il est prévu que deux tests RT-PCR soient effectués, un le premier et le troisième jour suivant l’arrivée.

Une période d’autosurveillance de 14 jours est toujours prévue après l’arrivée, mais il s’agit d’une amélioration considérable par rapport à la réglementation actuelle qui impose une quarantaine de sept jours et un suivi de l’état de santé de sept jours.

L’auto-observation médicale pourrait cesser le dixième jour si les personnes sont prêtes à passer un test COVID-19 (RT-PCR).

Depuis le début de la pandémie, le Vietnam a imposé des restrictions sévères aux personnes autorisées à entrer sur son territoire. Quelques arrivées internationales ont été envoyées dans des aéroports éloignés pour y subir la quarantaine nécessaire.

Il est probable que l’ouverture de quelques lieux touristiques populaires aux voyages organisés en provenance d’autres pays ne s’est pas bien passée.

Bien qu’elle n’ouvre pas les vannes aux touristes, la quarantaine de trois jours prévue facilitera les déplacements des ressortissants vietnamiens, des expatriés et de toute personne ayant des liens avec le pays.

La variante Omicron ayant fait le tour des pays et modifié les critères d’admission dans plusieurs pays, cette mesure ne peut, à mon avis, être considérée comme restrictive.

Voir aussi

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire