Arnaques les plus courantes à éviter au Vietnam : vendeurs en rue

Vendeurs des livres Saigon

Certains vendeurs vendent des livres dans des boîtes à des prix avantageux. Mais hélas, ces livres sont des photocopies! Vous ne savez pas que ces «livres» sont terminés. Certaines sont aussi de mauvaise qualité – erreurs dans les pages, etc.

Vendeurs des fruits Hanoi

Ensuite, il existe d’autres vendeurs qui vous inviteront à prendre une photo avec eux. Une fois pris, ils exigeront une somme d’argent, un conseil ou un achat de leurs produits. Ignorez, et vous serez harcelé jusqu’à ce que vous payiez.

A Hanoi , dans le vieux quartier, il y des femmes d’ananas de Hanoi. Elles vous proposeront de vous prêter un panier de fruits et de prendre une photo de vous. Il est difficile d’échapper si vous etes pris car elles travaillent en groupe.

Faux mendiants partout

De plus, vous pouvez rencontrer de faux mendiants. Quelques exemples sont des fausses paralysies, des bébés affamés qui sont effectivement endormis en raison de l’alcool . Ne donnez pas ou vous serez également harcelé.

Faux guides Sapa

Passons à Sapa, vous rencontrez les femmes textiles qui tentent de vous faire découvrir la region. Elles vous accompagnent sur les voyages et partagent leurs histoires de vie afin de créer de la confiance et du rapport. À la fin de tout, elles demandent que vous achetiez de l’artisanat en pleurant.

Faux Photographers Tam Coc

Enfin, évitez les photographes ennuyeux qui proposent de prendre des photos de vous, surtout à Tam coc. Tout d’abord, ils vont prendre plusieurs photos et exiger un paiement beaucoup plus élevé. Deuxièmement, ils ne vous livreraient pas les photos comme promis.

Règle générale:

Essentiellement, évitez de faire des dons aux mendiants dans les rues et évitez d’engager les dames de fruits de Hanoi, les femmes textiles de Sapa et les faux « photographes ».

Lire aussi cet article Comment rester en sécurité et éviter les Arnaques au Nord Vietnam

Reply

DMCA.com Protection Status