Vietnam classé troisième destination de voyage la plus chère en Asie du Sud-Est

Partagez Share on Facebook212Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn3Pin on PinterestShare on StumbleUponShare on Reddit

Le Vietnam s’est classé troisième destination de voyage la plus chère en Asie du Sud-Est. Le pays est passé du troisième moins cher dans la région au troisième plus cher en seulement deux ans.

Le Vietnam a été classé au troisième rang en Asie du Sud-Est en ce qui concerne la compétitivité des prix, juste au-dessus de Singapour et du Cambodge, selon le rapport biennal sur la compétitivité des voyages et du tourisme produit par le Forum économique mondial.

Le classement est basé sur 14 facteurs, y compris la compétitivité des prix. Dans le rapport de 2015, le Vietnam était le troisième endroit le moins cher à visiter en Asie du Sud-Est.

Malgré la chute dans le classement des prix, le Vietnam a toujours sauté huit points dans l’ensemble du monde dans le rapport, classé 67ème et dépassant les régions par les Philippines pour la première fois.

Les touristes ont été attirés par ses riches ressources naturelles et culturelles, a déclaré le rapport.

Pour continuer à améliorer la compétitivité, le pays devrait se concentrer sur la durabilité environnementale et le développement de l’infrastructure, ce dernier étant le deuxième pire en Asie du Sud-Est. De maintenant à 2026, le secteur du tourisme du Vietnam continuera à se développer et à devenir plus attrayant

Le Vietnam a accueilli plus de 3 millions de visiteurs étrangers au premier trimestre de cette année. Le pays est sur la bonne voie pour atteindre son objectif d’accueillir 11,5 millions de visiteurs internationaux et 66 millions de visiteurs nationaux cette année, qui devrait contribuer plus de 20 milliards de dollars à l’économie.

rsz_addtext_com_mdqxmde1ndywmtyx
Lire aussi cet article   Le Vietnam au top des pays exportateurs de café du monde en mars

Le tourisme devrait contribuer 10 pour cent au produit intérieur brut du Vietnam d’ici 2020 lorsque le pays prévoit recevoir 20 millions de visiteurs étrangers et gagner 35 milliards de dollars dans le domain de tourisme