Nouveaux cas de COVID-19 confirmés, Da Nang en distanciation sociale pour 15 jours.

Nouveaux cas de COVID-19 confirmés, Da Nang en distanciation sociale pour 15 jours.

juillet 28, 2020 0 Par Thuy NGUYEN

Nouveaux cas de COVID-19 confirmés, Da Nang en distanciation sociale pour 15 jours.

Le Vietnam a confirmé, 11 nouvelles contaminations liées à l’hôpital de Da Nang au lundi 27 juillet à 18h00,  et 7 nouveau cas à même heure au mardi 28 Juillet. Ce qui porte à 438 le nombre de personnes ayant été infectées au SARS-CoV-2 dans le pays, selon le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19.

Les nouveaux patients, âgés de 24 à 70 ans, dont sept en traitement et 4 font partie du personnel médical de l’Hôpital de Dà Nang. À l’heure actuelle, ils sont mis en quarantaine et traités à l’hôpital de Da Nang.

À ce jour, 369 personnes sur les 438 recensées sont déclarées guéries. Parmi les patients en cours de traitement, cinq ont été testés négatifs au virus au moins deux fois.

La distanciation sociale est appliquée depuis mardi 00h00 du 28 juillet pour six arrondissements que sont Hai Châu, Thanh Khê, Son Trà, Ngu Hanh Son, Câm Lê, Liên Chiêu et à l’Hôpital C de Dà Nang, à l’Hôpital d’orthopédie et de réadaptation fonctionnelle de Dà Nang, à l’Hôpital de Dà Nang. Ces mesures sont appliquées à partir de mardi 00h00 le 28 juillet et durera pendant 15 jours, conformément à la demande du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Ce sont les endroits où les nouveaux patients de COVID-19 sont rendus ou vivent.

Dà Nang doit également suspendre tous les transports publics et les autres activités regroupant un grand nombre de personnes.

Des marchés, des supermarchés, des kiosques sont ouverts pour ne vendre que des marchandises de première nécessité comme des denrées alimentaires et des vivres.

Le président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, Huynh Duc Tho a demandé au secteur de la santé de réaliser des supervisions, établir la liste des personnes ayant des proches contacts avec les patients ou des cas suspects pour les tests et préparer un hôpital ambulant en cas de nécessité.

Danang en distanciation social

Lors d’une réunion permanent du gouvernement sur  la prévention et la lutte contre l’épidémie, Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc  a appelé Dà Nang à effectuer des tests de masse pour surveiller la situation et empêcher le virus de se propager à Dà Nang et à d’autres localités.

Le ministère de la Défense procédera à la stérilisation des zones de quarantaine, tandis que le secteur du transport soutiendra les touristes qui aspirent à quitter Da Nang, a-t-il déclaré, tout en demandant d’intensifier les campagnes de sensibilisation sur la prévention et le contrôle de l’épidémie. D’autre part, il a exigé que les villes et provinces encouragent les résidents ayant visité Da Nang depuis le 8 juillet à faire la déclaration médicale en ligne, l’auto-surveillance sanitaire et le test SARS-CoV-2 s’ils visitaient des zones à haut risque ou présentaient des symptômes suspects.

En outre, il a exhorté à renforcer le contrôle aux frontières, à effectuer des tests de diagnostic sur les étrangers qui sont entrés dans le pays ces derniers jours, à enrôler les établissements de quarantaine, en particulier à Da Nang, et à garantir l’approvisionnement en produits de première nécessité, nourriture, masques et gel d’hygiene. Il a demandé que les ministères, secteurs et localités continuent de remplir le double objectif de lutter contre le COVID-19 et d’accélérer la reprise socio-économique, en plus d’empêcher les tentatives des forces hostiles de profiter de la situation de l’épidémie pour provoquer des troubles sociaux.

Il y a actuellement 11.954 personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas positifs ou en provenance de zones touchées par la pandémie sont en quarantaine, dont 232 dans les hôpitaux, 10.922 dans des centres de confinement et et 800 à domicile.

 

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup