L’île de Con Dao temporairement fermée aux touristes

L’île de Con Dao temporairement fermée aux touristes

mars 25, 2020 0 Par Amo Travel

L’île de Con Dao temporairement fermée aux touristes

La destination touristique populaire de l’île de Con Dao sera fermée aux touristes à partir de mardi. Cette décision est une mesure de précaution pour empêcher la propagation de COVID-19. L’île, qui est loin du continent vietnamien, dispose d’un personnel et d’installations sanitaires limités.

Le comité populaire de Bà Rịa-Vũng Tàu a conseillé aux insulaires d’éviter les voyages non essentiels à l’intérieur et à l’extérieur de Con Dao, tandis que les autorités locales ont demandé aux résidents qui souhaitent voyager hors de l’île de remplir des formulaires de santé.

Les personnes qui ne respectent pas les règles seront sévèrement punies. La province a également pris des dispositions pour que les hôtels deviennent des zones de quarantaine concentrées lorsque cela est nécessaire.

Plus tôt, certains touristes nationaux et étrangers visitant Con Dao ont eu des contacts étroits avec des personnes infectées par COVID-19 et ont dû être isolés sur l’île depuis le début de ce mois.

L’île accueille chaque jour environ 3 000 visiteurs nationaux et étrangers.

Mercredi dernier, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc avait ordonné la suspension de tous les vols à destination du Vietnam en raison de l’entrée restreinte dans le pays par voie aérienne, routière et maritime.

Dimanche dernier, le Vietnam avait suspendu l’entrée de tous les ressortissants étrangers, y compris ceux d’origine vietnamienne et les membres de leur famille bénéficiant d’une exemption de visa.

La nation a également exigé que toutes les personnes entrant au pays depuis l’étranger soient mises en quarantaine pendant deux semaines.

Le Vietnam étend la quarantaine à tous les arrivants étrangers à partir du 21 mars 2020

Le Vietnam étendra un régime de quarantaine aux voyageurs entrants, plaçant toutes les arrivées internationales dans des bases militaires adaptées à partir du 21 mars pour freiner la propagation du coronavirus, a annoncé vendredi son ministère de la Santé.

Quelques semaines après avoir annoncé le rétablissement de l’ensemble des 16 personnes souffrant de coronavirus, cette nation d’Asie du Sud-Est a confirmé qu’elle comptait désormais 117 infections, mais aucun décès, après que les autorités ont annoncé une recrudescence des infections de l’étranger.

« Tous les voyageurs entrants seront immédiatement transportés dans des camps militaires pendant une quarantaine de 14 jours », a déclaré le ministère vietnamien de la Santé dans un communiqué, sans préciser la durée de la politique.

Le Vietnam avait déjà imposé une obligation de quarantaine aux arrivées des États-Unis, d’Europe et des États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE).

Mercredi, le gouvernement a annoncé qu’il agrandissait ses installations de quarantaine pour héberger environ 60 000 personnes, alors que des milliers de Vietnamiens devraient rentrer de l’étranger pour fuir la pandémie grandissante.

Les écoles sont restées fermées dans tout le pays. Les autorités ont ordonné la fermeture des cinémas, des clubs et des bars, des salons de massage, des salons de karaoké et des centres de jeux en ligne dans les zones urbaines jusqu’à la fin du mois de mars.

Le gouvernement a conseillé aux Vietnamiens d’annuler les grands rassemblements et leur a ordonné de porter des masques dans les lieux publics.

[maxbutton id= »2″ ]
[simple-author-box]

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup