Les endroits les moins chers à vivre dans le monde – 2018

Les endroits les moins chers à vivre dans le monde – 2018

Le meilleur guide Vietnam et Angkor 21,95 euros sur Amazon
Partagez cet article avec vos amis , merci beaucoup

Les endroits les moins chers à vivre dans le monde – 2018

Chaque année, nous faisons  une liste actualisée des endroits les moins chers à vivre dans le monde. Si vous déménagez d’un pays supposé riche à l’un d’entre eux sur cette liste, vous devriez facilement réduire vos dépenses de moitié à tout le moins. Dans de nombreux cas, vos dépenses seront un tiers ou même un quart de ce qu’ils étaient.

Il y a des millions de personnes qui ont pris cette mesure, disant adieu aux frais de subsistance élevés en déménageant à l’étranger ou en devenant un nomade numérique, en passant par les endroits les moins chers pour vivre.

Vous devez suivre une ligne directrice urbaine-urbaine ou rurale-rurale pour que la comparaison «à moitié prix» soit proche du sens de terme. Si vous déménagez de New York, Londres ou Singapour à n’importe quelle ville de ces pays, vous verrez une baisse massive des dépenses de vie. Si vous déménagez d’une région rurale du Kansas ou d’une minuscule ville en gelant le Manitoba, peut-être pas autant. Vous devrez peut-être choisir une zone rurale similaire dans un pays étranger pour voir une baisse massive des coûts de la vie. Les lois de l’offre et de la demande ne se limitent pas à nos frontières: les villes populaires de Buenos Aires ou de Panama vont coûter beaucoup plus cher que les terres agricoles dans une région plus isolée. Avec autant d’étrangers qui s’établissent dans un endroit comme San Miguel de Allende, Cuenca ou l’Algarve, tout cet argent a un impact sur le coût de l’immobilier et de la main-d’œuvre.

Qu’est-ce qui est vraiment nouveau cette année?

Eh bien, le dollar américain est un peu plus faible, pour commencer, ce qui entraîne principalement des prix plus élevés en Europe. Le climat politique étant ce qu’il est aux USA, nous pourrions voir plus de détérioration sur ce front. Ce serait une bonne nouvelle pour les Canadiens, les Britanniques et les Australiens, même s’ils ont vu la valeur de leurs propres devises chuter contre le billet vert. Les prix des carburants sont encore relativement bas, ce qui limite les tarifs aériens et maintient une certaine pression sur le billet vert. Certaines destinations pas cheres auparavant sont devenues plus chères et ont été abandonnées, la plus notable étant l’Argentine.

Attendez-vous à voir le déménagement à l’étranger devenir encore plus populaire que par le passé. Le rythme va encore s’accélérer grâce à la détérioration de nos options de soins de santé. Au moment où j’écris ces lignes, un nouveau programme de réforme fiscale axé sur le don de bien-être est en voie de devenir une loi et il est ouvertement hostile aux travailleurs autonomes, aux propriétaires de petites entreprises et aux pigistes. Si la déduction du propriétaire disparaît, il y a encore moins d’incitation à s’enraciner aux États-Unis. Au Royaume-Uni, une séparation de l’UE provoque un autre exode de l’autre côté de l’Atlantique. Si vous échappez à l’un ou à l’autre, vous ne ferez pas de mouvement seul.

En termes de visas, la tendance semble être de faciliter les choses dans les pays qui veulent vraiment votre argent, plus difficile dans ceux qui sont plus préoccupés par les menaces d’immigration. Va où ils te veulent et c’est beaucoup plus facile.

Ces réductions sont organisées par région, en commençant toujours par l’option la moins chère si l’argent est serré ou vous voulez le plus pour votre argent. Pour nous, il est beaucoup plus facile de se diriger vers le sud. Le billet d’avion est généralement raisonnable, les visas sont généreux, et nous pouvons gérer une entreprise à quelques heures de notre fuseau horaire. De plus, vous avez seulement besoin d’apprendre une autre langue. L’espagnol est la deuxième langue la plus utile pour les voyageurs.

Nicaragua (Meilleur choix global)

On commence par l’option la moins chère dans chaque région et dans les Amériques, le Nicaragua a toujours l’avantage. C’est en partie à cause de sa richesse relative – ou de son absence. Si vous gagnez 2 000 $ par mois en tant que couple, vous êtes dans la haute société. Ainsi, deux contrôles de sécurité sociale suffisent pour vous permettre de mener une vie très confortable à Grenade, San Juan del Sur ou Leon, et vous sentirez comme des rois dans les petites villes avec moins de gringos. Si on le pressait, une seule personne pourrait facilement vivre au Nicaragua pour moins de 750 dollars par mois. C’est toujours plus de deux fois le salaire mensuel moyen d’un local. Vous pourriez le faire pour 500 $ si vous partagiez un endroit pour vivre avec quelqu’un.

Il n’y a pas beaucoup de sacrifices impliqués ici non plus. Vivre au Nicaragua est relativement confortable si la chaleur ne vous dérange pas. Les routes ne cessent de s’améliorer, l’Internet sans fil ( Wifi )a une couverture étendue et il est facile d’entrer et de sortir du pays. Le crime est assez faible. L’exigence de revenu pour obtenir la résidence est inférieure à 1 000 $ par mois et vous pouvez obtenir un visa de résidence en tant que «retraité» à 45 ans et plus. A propos de la seule chose qui est chère ici est la catégorie des «produits importés» – ou des vacances au Costa Rica voisin. Ici, vous pouvez profiter de fruits et légumes ridiculement bon marché, des bières en dollars, des cocktails bon marché et du bon café local.

Honduras

C’était autrefois l’une des destinations d’expatriation les plus chaudes des Amériques, en particulier sur l’île de Roatan, mais l’intérêt a décliné au cours de la dernière décennie, les deux principales villes du pays et la côte Miskito devenant plus interdépendantes. Les gens qui vivent ici disent que les craintes sont exagérées: si vous sortez de la ville quand vous atterrissez à l’aéroport – ou volez directement à Roatan – vous n’avez probablement rien à craindre.

Si vous envisagez de déménager au Honduras, il suffit de faire plus de recherches que vous pourriez pour d’autres endroits et passer du temps à se déplacer dans le pays pour avoir une idée de choses. Sachez que les îles de la Baie (y compris Roatan et Utila) vont vous coûter beaucoup plus cher que de vivre sur le continent – même si elles sont encore parmi les îles les moins chères à vivre avec les eaux des Caraïbes. Pourtant, pour une vie de plage tropicale à côté de l’un des meilleurs récifs de plongée et de plongée en apnée dans cet hémisphère, les îles sont difficiles à battre.

Guatemala

L’autre endroit bon marché en Amérique centrale, le Guatemala est un peu plus cher que le Nicaragua et, comme le Honduras, a une réputation de taux de criminalité à juste titre pire. Les prix ont aussi beaucoup augmenté ces dernières années dans le quartier des expatriés le plus populaire d’Antigua, en partie parce que beaucoup de riches Guatémaltèques de la capitale y achètent des propriétés. Si vous cherchez une affaire de logement, Antigua n’est pas l’endroit où aller.

Le lac Atitlan, d’autre part, est toujours l’un des endroits les moins chers de la planète, surtout si l’on considère les superbes vues. Partout où vous allez dans la campagne va être une bonne affaire pour le loyer, la nourriture et les services. Le salaire moyen d’une section locale est de moins de 600 $ par mois, et même si cela est faussé par Guatemala City, même si une grande partie de la population vit là-bas.

Mexique

L’année dernière, le peso a fluctué entre 17 et 20 pour un dollar. Bien sûr, cela a entraîné une certaine inflation, mais dans l’ensemble, les prix en pesos pour les produits locaux n’ont pas tellement augmenté. Donc, si vous sortez des zones de villégiature et à l’intérieur, le Mexique est l’une des meilleures valeurs au monde pour les coûts de la vie. La nourriture est une bonne affaire, les taxis et les bus locaux ne coûtent pas cher, et les billets de spectacles culturels vous coûteront souvent moins de 10 $. Les coûts de main-d’œuvre sont encore assez bas, ce qui se traduit par des tarifs abordables pour avoir une femme de chambre régulière (5 $ à 7 $ l’heure), ou faire faire des travaux de construction. Vous pouvez réellement obtenir des vêtements ou des appareils fixes ici au lieu d’avoir à les jeter et à en acheter de nouveaux.

Un grand avantage pour le Mexique est également que les vols vers et à partir de là sont généralement raisonnables, en particulier des États-Unis et du Canada. Vous pouvez souvent aller dans les villes du Mexique pour moins que ce que vous paieriez pour un long vol domestique. Vérifiez les prix des vols de votre ville ici.

Equateur

Quel est le capital de retraite de l’Amérique du Sud pour les étrangers? Ce serait Cuenca, en Equateur, où des milliers de personnes d’El Norte ont migré vers le sud. Ils sont attirés par un coût de la vie bon marché, un climat agréable et un programme de résidence simple qui vient avec des avantages pour les retraités, comme des réductions importantes sur les vols. Étant donné que vous avez seulement besoin d’un revenu de 800 $ par mois pour obtenir la résidence légale, c’est un pays privilégié pour ceux qui n’ont pas épargné beaucoup pour la retraite ou qui vivent de la sécurité sociale. Tant que vous ne buvez pas trop (l’alcool importé est taxé à 100%), vous pouvez facilement vivre avec un montant limité. Repas, épicerie, transport et services sont tous une aubaine autrement.

Outre Cuenca, les gens s’installent à Vilcabamba (meilleur temps), Cotacachi (petite ville de montagne non loin de Quito), la capitale, ou des villes balnéaires comme Manta. En dépit d’être sur l’équateur cependant, les températures de natation sont froides plus de la moitié de l’année en raison des modèles des courants.

Colombie

Pendant un moment là-bas, la Colombie était le meilleur marché du coût de la vie en Amérique du Sud pour les Américains, mais nous savions que cela ne pouvait pas durer. Leur monnaie battue n’allait pas rester si bas pour toujours. Au cours de l’année dernière, il n’a pas augmenté de plus de 5% par rapport à la barre des 3 000 pesos contre le dollar, ce qui devrait se poursuivre. C’est toujours un bon taux de change contre le billet vert en termes historiques, alors verrouillez un bail ou achetez maintenant si vous cherchez à déménager à Medellin, Santa Marta, ou ailleurs.

Vous pouvez réellement acheter une bière, un café ou un soda à moins d’un dollar dans de nombreux restaurants et un repas copieux du jour dans un restaurant simple coûte souvent 5 $ ou moins. Le prix des loyers semble être une bonne affaire quand on regarde les moyennes (400 $ à 460 $ pour trois chambres à coucher), mais il y a un système de classes bizarre en Colombie où les quartiers sont zonés – avec des prix comparables. Donc, ce que vous payez dans la meilleure zone, même pour l’électricité, est beaucoup plus élevé que quelques encoches. Les bonnes nouvelles sont, obtenir la résidence à long terme ici n’est généralement pas un obstacle si vous avez un peu de patience et la Colombie a quelques-unes des meilleures connexions de transport interurbain sur le continent, terrestre ou par avion.

Pérou

Cette destination de vacances super populaire obtient étonnamment peu de résidents de longue durée de l’étranger, malgré un large éventail de régions avec des climats agréables et des coûts de vie bas. C’est probablement en partie à cause de la difficulté d’obtenir une résidence à long terme, mais vous obtenez 180 jours à l’arrivée en tant que touriste. Cela signifie que vous pouvez rester ici pour une année entière en ne laissant qu’une seule fois pour des vacances.

Au Pérou, vous pouvez aller à la chaleur du désert étouffante, l’air froid de la montagne, ou quelque chose de tempéré dans le milieu. Il y a un large éventail de géographie et de conditions ici, avec des villes comme Arequipa, Cusco et les villes de la Vallée Sacrée qui attirent la plupart des étrangers qui ne travaillent pas dans le Lima nuageux. Si vous gagnez quatre chiffres par mois dans ce pays, vous touchez plus du double du salaire moyen, donc si vous êtes en déplacement dans le monde entier pour gérer une entreprise numérique ou vivre de l’épargne, ce serait un bon endroit pour s’arrêter six mois ou plus.

A considérer également en Amérique latine

La Bolivie n’a pas beaucoup d’expatriés et la mise en place de la résidence peut être un exercice de frustration. Vous allez payer beaucoup pour un visa de touriste ici, donc vous pourriez aussi bien en profiter et rester un peu de temps. Passez trois mois pour profiter de l’architecture coloniale, les prix bon marché et les activités d’aventure à proximité.

Le Panama ne cesse de s’enrichir et les prix ne cessent de grimper, mais en dehors de la capitale, c’est toujours une destination de retraite à bon prix ou un endroit où gérer une entreprise virtuelle. Les soins médicaux y sont superbes et peu coûteux, et il y a encore toute une gamme d’incitations pour les retraités qui s’installent ici, avec beaucoup d’options pour obtenir la résidence permanente. Toujours un bon rapport qualité-prix, pas aussi bon marché que les autres mentionnés ici en Amérique centrale.

Les endroits les moins chers pour vivre en Europe

Albanie (Meilleur choix global)

Les endroits les moins chers à vivre dans le monde, y compris l’Albanie en EuropeJe place l’Albanie au sommet de cette liste pour la vie bon marché en Europe pour deux raisons: un temps agreable et un visa touristique d’un an. Cette deuxième partie s’applique seulement aux Américains, mais c’est une incitation majeure pour les gens qui ne veulent pas faire face à la bureaucratie de l’obtention de la résidence. Vous pouvez voir plus sur le coût de la vie en Albanie ici, mais quant à la météo, c’est sur la mer Adriatique au-dessus de la Grèce et en face de l’Italie, donc il fait beau et chaud une bonne partie de l’année. Il y a des plages à explorer, des montagnes à faire, et une capitale qui n’est pas trop étouffée par la circulation (pour l’instant).

Monténégro et Bosnie-Herzégovine

On regroupe ces deux pays indépendants parce qu’ils ont des coûts similaires et qu’ils sont juste à côté l’un de l’autre. Ils sont au nord de l’Albanie, donc on peut avoir un peu plus froid en hiver. Les deux ont des montagnes spectaculaires et des aventures en plein air, bien que la Bosnie-Herzégovine n’ait pas la jolie côte du Monténégro. Ces deux pays ne font pas partie de l’accord de Schengen, donc en théorie au moins vous pouvez rester 90 jours, quitter le pays, puis revenir avec un nouveau visa pour 90 jours supplémentaires si vous venez d’un pays développé.

Etant donné que le salaire moyen est inférieur à 500 € par mois, vous pouvez très bien profiter de deux chèques de sécurité sociale ou d’un revenu d’une entreprise en ligne, même avec un succès mitigé. Numbeo.com dit « Le loyer en Bosnie-Herzégovine est 82,43% plus bas qu’aux États-Unis (données moyennes pour toutes les villes). » Pour Monténégro il est 72% plus bas.

Bulgarie

Longtemps un favori des Européens à la recherche d’un endroit pas cher pour prendre sa retraite, la Bulgarie est toujours le meilleur endroit en Europe pour trouver une maison à acheter pour presque rien. Pour mettre les prix de l’immobilier à bas prix en perspective, une maison peut être inférieure à une berline Toyota d’occasion si vous êtes pret à vivre à la campagne. A moins de 900 € par mètre carré, même un appartement en ville ne représente qu’une fraction de ce que vous paieriez probablement là où vous vivez actuellement. Vous avez des hivers rigoureux ici (il a l’un des ski les moins chers en Europe à Borovets et Bansko), mais de la fin du printemps à l’automne, c’est magnifique et il y a une quantité surprenante d’espaces verts dans tout le pays.

Vous pouvez facilement trouver un appartement de 3 chambres ou une maison à louer pour moins de 500 € par mois, en particulier en dehors de la capitale de Sofia, plus les prix des aliments et des boissons sont une bonne affaire. Vous pouvez vous déplacer à peu de frais en bus ou en train. La Bulgarie ne fait pas partie de la zone Schengen, donc vous pouvez rester plus de trois mois si vous sortez et retournez.

La République tchèque et la Slovaquie

Ces deux pays étaient uni d’autrefois et ils partagent une culture et une langue similaires. Les prix sont également similaires, même si vous devez retirer Prague et Bratislava de l’équation de vie bon marché, sauf si vous sortez du centre. Les deux sont inondés de touristes, le dernier parce que c’est un arrêt important de croisière de fleuve. Des villes secondaires comme Bruno et Kosice vont offrir une bien meilleure valeur.

Les deux pays ont du bon vin, une bière encore meilleure, et beaucoup de paysages attrayants à explorer. La République tchèque est l’un des meilleurs pays au monde pour les cyclistes, avec beaucoup de voies vertes désignées à l’écart de la circulation. Les deux ont de vrais hivers, mais de bons endroits pour skier à bas prix comme une consolation. Sachez que ces deux éléments se trouvent dans la zone Schengen, donc seulement trois mois sont autorisés si vous n’êtes pas résident.

Hongrie

Si vous envisagez de déménager à l’étranger pour échapper à un gouvernement raciste et autocratique, ce n’est probablement pas le meilleur pays où aller maintenant. En dehors de la politique, la Hongrie a beaucoup de choses à faire. Il fait plus chaud et plus ensoleillé qu’une grande partie de l’Europe, avec un quartier de vin rouge similaire au sud de la France. Budapest enchante la plupart des visiteurs, mais les petites villes sont également très attrayantes. Vous pouvez manger et boire à des prix raisonnables. Les loyers ne cessent de grimper – surtout à Budapest – mais dans un pays où le salaire moyen est toujours d’environ 600 euros, ils ne peuvent pas aller si haut.

Soyez avisé que c’est un meilleur pays d’escale pour les nomades numériques qu’un permanent, cependant. Il est notoirement difficile d’obtenir la résidence ici si vous n’êtes pas sur un visa de travail ou d’étude. Les dirigeants politiques ici sont intrinsèquement méfiants envers les étrangers et ouvertement anti-immigration. La Hongrie fait partie de la zone Schengen, donc après trois mois, ce pays et 25 autres sont hors limites pour les trois prochains mois.

Roumanie

Avec la vitesse Internet la plus rapide de la planète et une atmosphère accueillante pour les start-ups, il est surprenant que la Roumanie ne soit pas une destination plus populaire pour ceux qui ont une activité professionnelle à partir de l’ordinateur portable. C’est aussi l’un des plus beaux pays d’Europe. Oui, il fait froid en hiver et l’anglais n’est pas largement parlé en dehors des zones touristiques, mais les prix pour presque tout sont une affaire en Roumanie. La bière est à peu près le même prix d’un soda quand vous sortez – 1 euro – et vous pouvez trouver une bonne bouteille de vin pour un trois ou quatre euros dans le supermarché. Un taxi à travers la ville ne sera que quelques dollars et le transport interurbain est aussi une bonne affaire quand vous voulez explorer. La Roumanie ne fait pas partie de la zone Schengen en Europe.

Portugal

Pas le moins cher, mais à bien des égards le plus désirable, le Portugal est sur la liste courte pour beaucoup de gens qui cherchent à se déplacer à l’étranger. Si vous faites partie de l’UE, alors vous déménager ici est facile, mais l’avenir est maintenant trouble pour les Britanniques. Les Américains peuvent obtenir un visa à long terme s’ils postulent à la maison et à la résidence, mais préparez-vous à un long processus de paperasserie et de processus en portugais. La plupart de ceux qui se déplacent ici pensent que cela en valait la peine, grâce au temps ensoleillé, bon vin pour pas cher, de beaux paysages, et une bonne infrastructure.

Vous pouvez toujours trouver des bonnes affaires immobilières européennes ici et les loyers sont encore raisonnables en dehors de Lisbonne. Alors que le pays se remet encore des difficultés financières et que l’euro est plus fort qu’il ne l’était en 2016 et en 2017, le Portugal reste une valeur formidable. Si vous cherchez « le plus sûr et le moins cher » sur votre liste de destinations, et n’avez pas besoin de bas prix, commencez ici.

Les endroits les moins chers à vivre en Asie

Népal

Ici, les coûts sont les plus bas du monde, mais le Népal perd au Cambodge en raison d’une situation difficile en matière de visas, d’infrastructures insuffisantes et d’un manque de villes attrayantes où l’on peut s’installer. Les deux grands de Katmandou et Pokhara sont tous les deux étouffés par la circulation, surchargés et surpeuplés. Les pannes de courant sont fréquentes et Internet est incertain dans la plupart des endroits. La bière est lourdement taxée et coûteuse. Mais oh ces montagnes! Et regardez ces prix au Népal!

Si vous gagnez 2 000 $ par mois à partir d’un travail à distance ou d’une entreprise, vous êtes cruellement riche selon les normes népalaises. C’est 10 fois le salaire moyen ici et le PIB par habitant est inférieur à 800 $.

Inde

Il est difficile de regrouper l’Inde en une seule description, car les prix varient aussi largement que dans d’autres grands pays. Vivre à Mumbai ou Bengaluru (Bangalore) peut vous coûter autant que vivre à San Francisco si vous êtes dans la plus belle région, mais vivre dans une petite ville comme Shimla ou Mysore pourrait vous coûter 1/5 autant. Dans l’ensemble, l’Inde est assez bon marché, bien que vous ayez à négocier dur pour presque tout et la négociation constante peut donner l’impression que vous dépensez beaucoup d’énergie juste en évitant les arnaques. Le pays attire beaucoup de monde, malgré le chaos et les problèmes, et il n’y a rien de comparable dans le monde. Si votre budget est limité, vous pouvez l’allonger. Un ancien résident a dit qu’il était facile de vivre avec 1 000 $ par mois et que «pour 1 500 $, vous menez une vie incroyable».

Un énorme avantage ici est la possibilité de rester une année entière à la fois. Ce changement récent signifie que vous pouvez obtenir un visa à entrées multiples de 5 ou 10 ans (en fonction de votre nationalité) et ne devez quitter le pays qu’une fois par an. Vous pouvez revenir le lendemain si vous voulez, au lieu de devoir rester absent pendant des mois sous l’ancien système. Vous pouvez acheter une propriété en Inde après avoir satisfait à certaines exigences, ou vous pouvez louer un appartement à Goa pour moins de 100 $ par mois …

Thaïlande

Chiang Mai pourrait etre la ville la moins chère au monde pour la montée en puissance ou la gestion d’une entreprise en ligne. Il pourrait y avoir 200 000 étrangers en Thaïlande; il pourrait y en avoir trois fois plus. Personne ne sait vraiment combien d’expatriés / immigrés vivent en Thaïlande à un moment donné puisque la plupart d’entre eux viennent avec des visas touristiques et jouent ensuite le jeu pour rester aussi longtemps qu’ils le peuvent. Cependant, le jeu peut devenir fatigant et risqué après un certain temps, donc c’est beaucoup plus facile si vous êtes assez vieux pour être admissible à un visa de retraite.

Si vous avez déjà été là-bas, il est facile de voir pourquoi la Thaïlande attire autant de personnes d’autres pays. Peu importe ce que vous cherchez, vous pouvez probablement le trouver ici, sauf si vous cherchez l’hiver. Le pays a ses problèmes et avec le départ récent du roi, il y a beaucoup d’incertitude sur une situation politique déjà fragile. Alors qu’ils sont en train de tout comprendre, la fête continue.

Laos

Il est un peu perplexe que le Laos ne soit pas plus populaire en tant qu’endroit où vivre, mais ceux qui l’ont fait disent que le pays est un peu coincé au milieu. C’est plus cher de vivre au Laos que dans ses trois voisins, mais avec moins d’avantages. Le pays devrait être vraiment bon marché puisque la moyenne salariale est inférieure à 250 $ par mois et que cela ne mesure pas ceux qui sont dans l’économie souterraine ou dans un système de troc. Cependant, il n’y a que deux vraies villes et les deux ont des caractéristiques qui perturbent le marché des touristes et des ONG. Les deux ont tendance à faire grimper les prix des locations et des restaurants. Vous pourriez payer autant pour le loyer que vous le faites chez vous à Vientiane, grâce à tous les étrangers aux États-Unis ou aux salaires au niveau européen.

Il n’y a pas de visa de retraite disponible ici et les visas touristiques ne sont valables que pour 30 jours à l’arrivée. Vous pouvez étendre cela à 90 et faire un visa tous les trimestres. Beaucoup choisissent d’acheter un visa d’affaires sous prétexte de gérer une entreprise

Lire aussi

S’expatrier à Vientiane: logement, travail , climat

Guide voyage Laos : Vientiane, budget, cout de voyage, que faire

Vietnam

Chaud, chaotique, et techniquement communiste, le Vietnam attire beaucoup d’étrangers grâce à son long littoral, sa nourriture intéressante et son coût de la vie très bas. À certains égards, c’est un meilleur endroit pour fonder une entreprise que la Thaïlande, avec beaucoup de gens de technologie bien formés qui parlent anglais à Ho Chi Minh-Ville (Saigon). Soyez prêt à vous adapter à la moto partout et à l’arrivée dans une chemise très en sueur. Les soins de santé ici sont meilleurs qu’au Cambodge ou au Laos, mais pas au niveau thaïlandais ou malais. La situation des visas est facile, tant que vous êtes prêt à quitter le pays tous les trois mois pour en obtenir un nouveau. Il est facile d’obtenir une location à court terme qui comprend une femme de chambre et une laverie pour 350 $ à 700 $ par mois.

Lire aussi 

Coût de la vie, facteur à considérer avant de s’expatrier au Vietnam

Coût de la vie au Vietnam avec les prix sur place

Hanoi, Saigon parmi les villes les moins chères de l’Asie du Sud-Est

Malaisie

La Malaisie est une sorte d’endroit étrange: une nation musulmane qui est très conservatrice à l’est, plus chinoise et indienne à l’ouest, avec des montagnes au milieu. C’est un bon pays pour la nourriture, surtout dans l’endroit préféré des étrangers de Penang. L’ancien port portugais de Melaka est également populaire. Les prix ici ne sont pas aussi bon marché que les autres dans cette section, mais vous obtenez plus pour votre argent en termes d’infrastructure, avec de l’eau potable dans de nombreux domaines et de bonnes autoroutes. Le programme My Second Home de longue durée offre une résidence facile aux étrangers qui souhaitent investir dans l’immobilier ici. Cependant, La Malaisie a certains des prix d’alcool les plus chers en Asie.

Indonésie

Ce pays serait élevé sur la liste de beaucoup de gens si ce n’était pas pour deux inconvénients majeurs: séjours de visa courts et une incapacité à acheter des biens. Vous obtenez seulement 30 jours avec un visa touristique, ce qui n’est même pas assez de temps pour être un touriste dans cette nation d’îles dispersées. Vous pouvez rester à long terme en utilisant un tas de trucs via un « visa social » qui peut vous mettre en place pour six mois, mais la plupart finissent par quitter le pays tous les deux mois à Singapour ou en Australie pour renouveler un visa déjà prolongé. Pas d’option sur place ici. Si vous avez 55 ans ou plus, l’histoire est différente: si vous répondez aux critères de revenu, dépensez suffisamment pour le logement et embauchez au moins un travailleur domestique, vous pouvez obtenir un visa de retraite.

Pourquoi passer par tout cela? Vous pourriez demander à environ 10 000 expatriés à Bali à tout moment, mais il y a des centaines d’autres endroits charmants où vous pouvez vous installer dans les plages, la plongée, les montagnes ou l’aventure. Une fois que vous sortez de Bali, c’est un pays de 2 $ repas, 2 taxis et 200 $ appartements. Comme pour la Malaisie, souvenez-vous que c’est un pays musulman. C’est une ambiance décontractée dans l’ensemble, donc vous pouvez boire ici, mais ça va vous coûter ce qui semble être un montant exorbitant selon les normes locales.

Philippines

Cette nation des îles est bilingue, avec l’anglais utilisé dans le gouvernement et de nombreuses entreprises, de sorte que vous aurez presque jamais un problème de communication. Si vous cherchez une cabane de l’île parfaite au soleil (et peut-être une nouvelle femme pour remplacer la perdue), vous trouverez facile de vous en tirer ici. Les salaires locaux sont à égalité avec ceux de nombreuses autres régions de l’Asie du Sud-Est, ce qui explique en partie pourquoi tant de Philippins travaillent à l’étranger. Cela permet de limiter les prix des logements et des aliments, de sorte que vous n’aurez pas à dépenser beaucoup pour vivre ici.

La situation de visa ici était un grand obstacle, mais maintenant vous pouvez payer 320 $ ou plus et obtenir un visa à long terme pour six mois à la fois pour 16 mois au total. À ce stade, vous devez quitter le pays et recommencer, mais cela vous donne une longue distance entre sans avoir à s’envoler. Il y a aussi un visa de retraite que vous pouvez obtenir en mettant 10k $ à 20K $ dans une banque aux Philippines, en fonction de votre niveau de revenu vérifiable.

Kirghizistan

Ce pays d’Asie centrale est une véritable aubaine. Vous devrez vivre un hiver sérieux ici, mais il y a un lac géant pour nager pendant l’été et certaines des randonnées les plus spectaculaires au monde. Vous aurez probablement à apprendre un peu de russe pour s’en sortir, mais Bichkek doit être l’une des capitales les plus relaxées du monde. Contrairement à la plupart des pays d’Asie centrale, vous pouvez obtenir un visa à l’arrivée dans de nombreux pays.

Les endroits les moins chers pour vivre dans le reste du monde

Il y a des endroits où se déplacer au-delà des Amériques, de l’Europe et de l’Asie, mais pas autant. Les Fidji sont les moins chères de la région australienne et néo-zélandaise, et vous bénéficiez de quatre mois de visa touristique, mais cela ne vous donnera pas facilement une vie à moitié prix.

Les meilleurs choix en Afrique sont le Maroc et l’Egypte, ou l’Afrique du Sud lorsque le taux de change est favorable. Dans la plupart des autres parties de l’Afrique, il faut «aller en natif» pour vivre à bon marché: il n’y a pas beaucoup de terrain entre les fouilles de base des locaux et les maisons de luxe occupées par les travailleurs humanitaires qui empochent un gros salaire. La plupart des expatriés finissent par trouver une location à long terme dans un hôtel au Togo, au Mozambique, à Madagascar ou au Malawi. Il n’y en a pas beaucoup cependant. Sortez les travailleurs des ONG et les missionnaires et il y a probablement plus d’étrangers installés en Thaïlande que sur l’immense continent africain.

Oui, vous pouvez vivre moins cher juste en déménageant dans une zone très rurale aux États-Unis ou au Canada. Vous devez toujours faire face à des prix plus élevés pour les soins de santé, Internet, les forfaits de téléphonie mobile et d’autres services que vous ne le feriez ailleurs. Les endroits mentionnes ici offrent un moyen de couper, pas de couper en arrière. Avec une vie plus saine et moins stressante

===========================================================================================================

Demandez un devis de Voyage sur mesure, nous sommes à votre écoute.


Vos devis seront traités dans les 24 heures, suivant les périodes. Notre équipe est toujours à votre écoute et disponible, tout au long de la préparation de votre voyage avant votre départ, pendant votre séjour et après votre retour.

Pour les autres demandes, vous pouvez contacter Agenda tour en remplissant ce formulaire de contact ===========================================================================================================

Conseils pratiques pour bien préparer votre voyage

Prenez les meilleures offres - 30 % OFF sur les vols vers l'asie ce comparateur des vols Momondo

Consultez les meilleures offres 70% OFF des hotels dans le monde sur le site AGODA

Pour réserver vos billets de bus , train, bateaux, et avions dans la région de l'Asie du Sud Est, nous vous recommandons vivement de consulter 12 Go Asia, le meilleur website fiable pour les réservations des transports en ligne

Un autre website connu et fiable, baolau.com pour les billets de bus et train en Asie
Ca pourrait vous interesser aussi

COMMENTS

Close

Suivez notre réseau social