Le Cambodge est prêt à recevoir des touristes étrangers vaccinés

Volontariat ou Voluntourism au Cambodge

Le Cambodge est prêt à recevoir des touristes étrangers vaccinés

Date de Nouvel An Khmer 2022 au Cambodge Nouvel An cambodgien
Date de Nouvel An Khmer 2022 au Cambodge Nouvel An cambodgien

Le Cambodge est prêt à accueillir les visiteurs internationaux entièrement vaccinés contre le COVID-19 sur la base de la bonne gestion des mouvements touristiques pendant les vacances du Festival de l’eau ces trois derniers jours.

Les remarques ont été faites par S.E. Thong Khon, ministre du Tourisme, soulignant qu’il s’agit d’une condition préalable essentielle pour recevoir les touristes internationaux vaccinés en toute sécurité.

Cambodge
Fêtes traditionnelles et jours fériés au Cambodge,

S.E. le ministre a noté des changements dans l’attitude des touristes. Ils se tournent vers les services connexes des entreprises locales tels que les hôtels, les pensions et les restaurants, au lieu d’apporter de la nourriture avec eux comme lors des vacances précédentes, a-t-il ajouté.

Ces facteurs montrent le retour à la normale, donc la reprise du courant économique, notamment pour les entreprises dont les activités avaient été reportées.

Avant d’entrer dans les détails , nous vous invitons de lire ces articles

S.E. Thong Khon a également noté que les administrations municipales et provinciales et les départements du tourisme ont encouragé l’utilisation de la procédure opérationnelle standard (SOP) pour le tourisme ainsi que les règles de sécurité sanitaire contre le COVID-19, tandis que les touristes ont profité de leurs vacances après avoir été entièrement vaccinés.

Il a réaffirmé l’engagement du ministère à continuer à renforcer les règles de sécurité du tourisme, les SOP et les autres mesures nécessaires pour promouvoir le secteur du tourisme dans la nouvelle normalité.

Nouvelles exigences imposées aux arrivées d’étrangers

Le gouvernement a décidé de faire payer à tous les visiteurs étrangers les tests de laboratoire, les traitements médicaux et l’hébergement dans le cadre des mesures sanitaires visant à prévenir une deuxième vague de transmission du COVID-19 (C-19) dans le pays.

Dans le cadre des mesures sanitaires du Royaume, tous les voyageurs, qu’ils soient cambodgiens ou étrangers, qui se rendent au Cambodge seront transférés des aéroports vers des centres d’attente où des tests par écouvillonnage du COVID-19 seront effectués. Ils sont tenus de rester dans ces centres jusqu’à la publication des résultats des tests.

Sao Wathana, directeur de l’aéroport international de Phnom Penh, a déclaré hier que les nouvelles exigences imposées aux arrivées d’étrangers prendront effet à partir d’aujourd’hui.

« À leur arrivée, tous les passagers étrangers doivent déposer 3 000 dollars à l’aéroport pour payer les services de prévention du virus », a-t-il déclaré. « Les passagers peuvent payer en espèces ou par carte de crédit ».

Il a ajouté que les personnes dont le test de dépistage du virus est négatif ne devront payer que les frais de test et se verront restituer le reste de leur dépôt.

Le ministre des finances, Aun Pornmoinroth, a déclaré lundi dans un communiqué qu’il avait accepté la demande du ministère de la santé de faire payer les étrangers pour les tests de laboratoire COVID-19, la quarantaine et les services de traitement médical.

Il a chargé le ministère de la Santé de discuter avec les banques concernées de la possibilité d’ouvrir des bureaux dans l’aéroport pour que les étrangers puissent payer la caution de 3 000 dollars.

Le ministère de la santé a indiqué dans un communiqué qu’un étranger devra payer 5 dollars pour un seul déplacement entre l’aéroport et le centre d’attente, 100 dollars pour un test COVID-19, 30 dollars pour un jour de séjour à l’hôtel ou dans un centre d’attente en attendant les résultats du test et 30 dollars pour trois repas pendant son attente.

Il a ajouté que si un passager est testé positif au COVID-19, ceux qui se trouvent sur le même vol seront mis en quarantaine pendant 14 jours et chacun devra payer 100 dollars pour un test et 84 dollars par jour pour payer le séjour dans un hôtel ou une installation de quarantaine, les repas, le blanchissage, les services sanitaires, les médecins et les services de sécurité.

Selon le communiqué, chaque patient positif au COVID-19 devra payer 100 dollars par test [maximum quatre tests] et 225 dollars par jour pour la chambre d’hôpital, le traitement médical, les repas, la blanchisserie et les services sanitaires. Elle ajoute qu’en cas de décès, les frais de crémation s’élèvent à 1 500 dollars.

Sechou Sethychout, directeur adjoint du département de la santé de la province de Preah Sihanouk, a déclaré hier que tous les passagers devaient se tenir prêts et avoir suffisamment d’argent pour payer les frais de transport et avoir suffisamment d’argent pour payer les services liés au COVID-19.

« Pendant la première phase, nous avons fourni les services gratuitement parce que notre pays n’était pas vraiment préparé », a-t-il déclaré. « Mais maintenant, nous devons mettre en place des mesures pour prévenir une deuxième vague du virus », a déclaré M. Sethychout, ajoutant que tous les pays font payer les passagers arrivant pour les services de prévention du virus.

En mars, le Premier ministre Hun Sen a déclaré que tous les patients, quelle que soit leur nationalité, dont le test de dépistage du nouveau coronavirus au Cambodge est positif, ont droit à un traitement médical gratuit. « Nous sommes pauvres, mais notre cœur est grand », a déclaré M. Hun Sen à l’époque.

À ce jour, le Cambodge compte 126 cas de coronavirus, dont la plupart ont été importés.

Source https://www.khmertimeskh.com/732611/foreigners-to-be-charged-for-c-19-quarantine-tests/

Voir aussi

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup
A propos Amo Travel 1323 Articles
Le Spécialiste des Voyages Authentiques et Sur Mesure au Vietnam, Cambodge, Laos et Myanmar, crée depuis 2011

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire