La Thaïlande est ouverte au tourisme et assouplit les restrictions d’entrée le 7 mars / Dernières mises à jour

Trat Thailande
Trat Thailande
81 / 100

Réouverture de la Thaïlande – Dernières mises à jour

La Thaïlande est ouverte au tourisme sans quarantaine depuis le 1er février. Pour entrer dans le pays, les voyageurs doivent être totalement ou partiellement vaccinés et être en mesure de fournir un test COVID-19 négatif.

Tous les arrivants non thaïlandais doivent souscrire une assurance maladie qui couvre le COVID-19.

Voir aussi :

Le gouvernement thaïlandais prévoit d‘assouplir les restrictions d’entrée. Les voyageurs n’auront qu’à passer un test PCR à l’arrivée et attendre un jour en isolement.

22 février – Le secteur du tourisme en Thaïlande demande au gouvernement de supprimer toutes les restrictions d’entrée restantes

La Thaïlande est ouverte au tourisme et assouplit les restrictions d'entrée le 7 mars / Dernières mises à jour
La Thaïlande est ouverte au tourisme et assouplit les restrictions d’entrée le 7 mars / Dernières mises à jour

Les opérateurs touristiques ont adressé une lettre ouverte au Premier ministre Prayut Chan-o-cha et à d’autres responsables gouvernementaux, les exhortant à rouvrir le pays à tous les visiteurs étrangers sans restrictions en mars.

Ils ont demandé au gouvernement de supprimer toutes les conditions d’entrée restantes telles que le Thailand Pass et le test PCR à l’arrivée en citant le Danemark, la Norvège, la Suède et le Royaume-Uni, où presque toutes les restrictions d’entrée du COVID ont été levées pour tous les touristes.

En ce qui concerne les visiteurs qui ont été testés positifs pour le COVID-19, ils disent que “ces touristes infectés n’ont apparemment pas causé de charge sur le système de santé du pays car leur taux d’infection est très proche de celui de la grippe commune.”

10 février – La Thaïlande a repris et étendu son programme d’entrée en quarantaine libre “Test & Go”.

La Thaïlande a repris son programme “Test & Go”, qui permet aux visiteurs d’entrer dans le pays sans quarantaine.

Cette fois-ci, les autorités ont étendu le programme aux voyageurs vaccinés de tous les pays. Auparavant, il n’était disponible que pour les voyageurs de 60 pays.

Pour être éligibles, les visiteurs doivent être entièrement vaccinés ou avoir reçu au moins une dose du vaccin COVID-19. Cette dernière condition ne s’applique qu’aux enfants âgés de 12 à 17 ans.

Tous les arrivants doivent également présenter un test RT-PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant leur voyage en Thaïlande.

Situation du COVID-19 en Thaïlande

Au 22 février, le pays a signalé 2 749 561 cas et 22 694 décès.

Conditions d’entrée

À partir d’aujourd’hui, pour pouvoir entrer dans le pays, les voyageurs doivent

  • Présenter une preuve de vaccination (seuls les vaccins approuvés par l’OMS sont valables) (pour réduire la quarantaine) – Les voyageurs non vaccinés sont actuellement autorisés aussi.
  • Souscrire une assurance maladie qui couvre le traitement par COVID-19 jusqu’à 100 000 USD
  • Présenter la preuve d’un résultat négatif au test PCR effectué au plus tard 72 heures avant le départ.
  • Une quarantaine de 7 à 10 jours si vous voyagez par le biais du programme “Sandbox” de la Thaïlande.

Notez que différentes conditions s’appliquent en fonction de la destination des voyageurs. Consultez le gouvernement local pour connaître les restrictions spécifiques.

Impact du COVID-19 en Thaïlande

Si la Thaïlande est un exemple de réussite dans la lutte contre le virus, son économie a beaucoup souffert de la pandémie.

Avant l’apparition du Covid-19, Bangkok était la première destination touristique au monde parmi les villes. En avril, tous les vols entrants ont été interdits. Avec l’arrêt du tourisme, on estime que jusqu’à 60 % des entreprises liées à l’hôtellerie fermeront d’ici la fin de l’année.

Le FMI a estimé que l’économie dans son ensemble se contractera d’environ 8,5 % et que plus de 8 millions de Thaïlandais perdront leurs moyens de subsistance.

Pourquoi visiter la Thaïlande ?

Pour ceux qui n’aiment pas les foules, la Thaïlande offre de magnifiques espaces naturels. Avec ses 1 500 km de côtes, elle offre de belles plages et de superbes sites de plongée.

Pour ceux qui viennent pour son histoire et sa culture. On y trouve des ruines datant de l’ancien royaume siamois et plus de 40 000 temples à explorer.

L’une des principales attractions est la vie nocturne dans des endroits comme Bangkok, Phuket et Pattaya, classés comme les meilleurs endroits pour les touristes LGBTQ.

La Thaïlande est une destination touristique de premier ordre. Le pays offre tant de choses, de la vie nocturne animée aux plages sereines en passant par les mets riches en épices.

Réouverture du tourisme en Thaïlande : Archives des mises à jour

22 janvier – La Thaïlande reprend le régime sans quarantaine à partir du 1er février

Le programme thaïlandais de voyage sans quarantaine “Test & Go” reprendra le 1er février avec quelques ajustements, ont déclaré les autorités en début de semaine, après que les craintes concernant la souche omicron se soient apaisées.

Les passagers doivent désormais se soumettre à un test PCR à leur arrivée et à nouveau le cinquième jour de leur séjour. Ils doivent également être mis en quarantaine ces deux jours et accepter que leurs déplacements soient retracés pour la recherche des contacts pendant toute cette période.

“Le pays bénéficiera des visiteurs thaïlandais et étrangers ainsi que des investisseurs qui contribueront à stimuler l’économie”, a déclaré Taweesin Visanuyothin, porte-parole du centre.

13 janvier – La Thaïlande a rouvert trois destinations supplémentaires du “bac à sable” à tous les voyageurs
La Thaïlande a ajouté trois destinations balnéaires de premier plan à son programme de voyage “Sandbox”, qui permet aux visiteurs étrangers d’entrer dans le pays sous une sorte de quarantaine “douce”.

Outre Phuket, les visiteurs vaccinés et non vaccinés pourront entrer à Krabi, Phang Nga et Koh Samui à partir du 9 janvier. Les visiteurs sont tenus de rester dans ces endroits pendant au moins 7 jours avant de se rendre ailleurs.

Les autres conditions d’entrée, telles qu’une preuve d’hébergement et une assurance maladie, restent en vigueur.

22 décembre – La Thaïlande a mis fin à ses programmes “Test and Go” et “Sandbox” et a réintroduit la quarantaine pour tous les voyageurs.

La Thaïlande a réintroduit sa quarantaine obligatoire de 7 à 10 jours pour tous les arrivants suite à la confirmation du premier cas transmis localement de la nouvelle variante Omicron.

À l’exception de l’île de Phuket, l’initiative “Sandbox” sera suspendue dans tous les endroits. Les visiteurs qui se sont déjà enregistrés sont néanmoins autorisés à entrer en Thaïlande.

Mais, à compter du 22 décembre, aucune nouvelle demande d’exemption de quarantaine ne sera prise en compte par le gouvernement jusqu’à nouvel ordre.

16 décembre : la Thaïlande ajuste les restrictions d’entrée à partir du 16 décembre

Le Cabinet thaïlandais a confirmé que le test RT-PCR COVID-19 pour les arrivées à l’étranger dans le cadre du programme d’entrée TEST & GO sera maintenu.

Il a également interrompu l’approche ATK, qui devait commencer aujourd’hui. Dans le cadre de cette stratégie, les visiteurs ne seraient pas tenus de présenter un test COVID-19 et n’auraient pas à attendre longtemps pour traverser la Thaïlande.

Les voyageurs pourront entrer par voie terrestre (au poste de contrôle frontalier de Nong Khai) en plus de la voie aérienne à partir du 24 décembre 2021. La période d’attente actuelle d’une nuit dans un hôtel a également été rétablie.

2 décembre – La Thaïlande ne délivrera plus son “laissez-passer” de voyage pour 8 nations africaines

Bien que les autorités thaïlandaises n’aient pas directement annoncé d’interdiction de voyage, le site officiel du “Pass” indique désormais que le pays ne délivrera plus de pass pour 8 pays africains.

“L’émission de Thailand Pass pour les voyageurs des 8 pays suivants sera temporairement suspendue. Ces pays sont le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe”, peut-on lire.

Les personnes en provenance d’autres pays africains devront se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours.

10 novembre – Les touristes se débattent avec la nouvelle plateforme de voyage en Thaïlande

Afin d’assurer la sécurité des voyageurs et des habitants, le gouvernement thaïlandais a mis en place une plateforme permettant aux visiteurs de télécharger leurs tests COVID-19, leurs certificats de vaccination, leurs réservations d’hôtel et leurs preuves d’assurance.

Mais ce qui était censé être une solution pour gérer un grand nombre de voyageurs s’est transformé en un véritable casse-tête pour ceux qui tentent de se conformer aux nouvelles directives.

Des centaines d’utilisateurs se sont plaints de messages d’erreur trop nombreux et de difficultés à télécharger les PDF.

Le ministère thaïlandais des affaires étrangères est conscient des “difficultés techniques rencontrées” et annonce que des ajustements sont en cours.

27 octobre – Les propriétaires d’entreprises demandent instamment au gouvernement thaïlandais de lever l’interdiction de l’alcool avant la réouverture le 1er novembre.

Selon l’Association des restaurants et bistrots de Chiang Mai, la moitié des restaurants et bistrots de Chiang Mai ont été fermés à la suite d’une augmentation des cas de COVID, qui a également incité le gouvernement à interdire la vente d’alcool pour empêcher les gens de sortir dans les rues.

Mais à l’approche de la réouverture, les propriétaires de bars, de clubs et de restaurants demandent instamment au gouvernement de lever l’interdiction afin qu’ils puissent cesser de se battre pour survivre.

Ils demandent surtout au gouvernement de clarifier les règles afin qu’ils aient le temps de recruter du personnel et de préparer la reprise des activités.

“Ce ne sera pas du tout une campagne réussie pour la réouverture du pays. Cela va encore plus nuire à notre réputation [lorsque les touristes apprendront que la plupart des lieux de vie nocturne sont fermés]”, a déclaré Taopiphop Limjittakorn, membre du parti Move Forward.

17 octobre – La Thaïlande abandonne les restrictions de quarantaine pour les pays à faible risque le 1er novembre.

Dans le but d’augmenter le nombre d’arrivées internationales, le gouvernement thaïlandais a décidé d’abandonner la quarantaine obligatoire de 14 jours pour les visiteurs provenant de pays à faible risque.

Dans un premier temps, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de Singapour, d’Allemagne, de Chine et des États-Unis n’auront plus à subir de quarantaine. D’autres pays seront ajoutés le 1er décembre.

“Aujourd’hui, j’ai ordonné au Centre d’administration de la situation du COVID-19 (CCSA) et au ministère de la Santé publique d’envisager conjointement [la levée du mandat de quarantaine] dans le courant de cette semaine”, a déclaré le Premier ministre.

24 septembre – La Thaïlande repousse à novembre la réouverture de 5 nouvelles destinations

Thanet Phetsuwan, directeur adjoint de la communication et du marketing à l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), a déclaré que le projet de réouverture de nouvelles destinations en Thaïlande en octobre pourrait être reporté au 1er novembre.

La raison de ce retard semble être le taux de vaccination insuffisant que chaque gouvernement local doit atteindre pour que la réouverture soit approuvée.

Les cinq provinces touchées qui devaient rouvrir la semaine prochaine sont Chiang Mai, Chon Buri, Phetchaburi, Prachuap Khiri Khan et Bangkok.

29 août – Chiang Mai et Hua Hin, Thaïlande en travaux pour une réouverture en octobre

Hua Hin est à quelques semaines de la vaccination de 100 % de ses travailleurs de la santé et de l’hôtellerie ainsi que de 70 % de sa population générale.

En appliquant les mêmes règles que celles établies pour le programme “Phuket Sandbox”, les visiteurs ne devront plus être soumis à la quarantaine obligatoire de 14 jours.

Par ailleurs, le programme “Charming Chiang Mai”, qui devait débuter en septembre, a été reporté à octobre, à condition que le gouvernement local respecte les 20 % nécessaires à la réalisation de tous les protocoles, a annoncé la semaine dernière l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) par l’intermédiaire du gouverneur adjoint Thanet Phetsuwan.

29 juillet – Les visiteurs de Phuket-Sandbox peuvent désormais “sauter” vers les 9 autres îles de Thaïlande à partir du 1er août.

La Thaïlande a dévoilé un programme touristique de “saut d’île”, permettant aux visiteurs de Phuket-Sandbox de “sauter” vers les 9 autres îles de Thaïlande après un séjour de 7 jours à Phuket.

À ce jour, les îles incluses dans le programme sont Koh Samui, Koh Pha Ngan, Koh Tao, Koh Phi Phi, Koh Ngai, Railay, Khao Lak, Koh Yao Yai et Koh Yao Noi à Phangnga.

Cette mesure s’applique uniquement aux visiteurs entièrement vaccinés qui ont reçu leur dernière injection au moins 14 jours avant d’entrer à Phuket.

13 août – Frontières fermées, faibles taux de vaccination et troubles sociaux en Thaïlande.

Alors que des milliers de voyageurs du monde entier rêvent du jour où la Thaïlande rouvrira complètement ses portes au tourisme, la situation intérieure ne semble pas s’améliorer.

Une nouvelle loi, qui interdit aux visiteurs et aux habitants de la région de publier des informations qui “suscitent la peur du public”, ce qui signifie que les gens ne sont pas autorisés à partager des informations relatives au COVID-19, même si elles sont vraies, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Cette restriction, ainsi que l’impossibilité d’avoir des rassemblements de plus de 5 personnes, plus les très faibles taux de vaccination ont mis la population contre la police.

Pour l’instant, le gouvernement n’a pas exprimé son intention d’assouplir certaines de ces restrictions de réouverture dans le reste du pays.

9 avril – La Thaïlande réduit sa période de quarantaine à 7 jours

Le 3 avril, le pays a accueilli les 130 premiers voyageurs éligibles pour un essai de quarantaine de 7 jours. Ces visiteurs sont arrivés à l’aéroport international de Phuket, via un vol direct de Thai Airways en provenance de Francfort, en Allemagne.

Selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), des quarantaines réduites pour 11 groupes de voyageurs actuellement autorisés ont été approuvées par le Centre pour l’administration de la situation de Covid-19 (CCSA) le 31 mars. Cette mesure est considérée sur les étapes que le pays prend pour rouvrir complètement aux visiteurs internationaux en Juillet.

Les informations officielles sur les modalités d’éligibilité n’ont pas été publiées

Voir aussi

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire