Guide voyage au Vietnam: Conduire au Vietnam

Guide voyage au Vietnam: Conduire au Vietnam

mars 3, 2015 0 Par Amo Travel
Conduire au Vietnam

Conduire au Vietnam

Les expatriés ayant une expérience de conduire au Vietnam, tous partagent l’avis commun : C’est une expérience plutôt risquée et angoissante . Toutefois, si vous n’avez pas d’autre alternative que de conduire une mobillette ou une voiture au Vietnam, mieux vaut y aller bien préparé . Notre guide  offre des informations complètes sur les styles de conduite, règles de circulation au Vietnam !

Le Vietnam est un pays magnifique et a beaucoup de belles choses à offrir à ses visiteurs . Il ne sera probablement pas  difficile pour vous de prendre du temps à vous adapter à la vie équilibrée d’un résident vietnamien. Toutefois, si vous avez décidé de conduire au Vietnam , vous devriez faire conissances avec plusieurs habitudes de conduite locales , ce qui peut peut-être sembler un peu erratique.

Sécurité routière au Vietnam: la réalité

Les motos et vélos sont les moyens de transport privilégiés  au Vietnam, ce qui représente environ 95% de tous les véhicules immatriculés . Certains expatriés pourraient être un peu surpris , voire intimidés par l’ absence de règles dans leur utilisation .  Cela signifie que la conduite au Vietnam est incroyablement chaotique et les accidents se produisent assez fréquemment. Donc, souvent  le Vietnam est l’un des pays ayant les taux de mortalité par les accidents de voiture les plus élevés au monde , juste derrière l’Inde et la Chine (30 morts par jour en moyenne). La plupart des accidents sont souvent causés par les automobilistes et provoquent des blessures mortelles à la tête des cyclistes ou des motocyclistes .

Alternatives au Vietnam

On a constaté une  forte augmentation des véhicules au Vietnam au cours des dernières années, avec une croissance annuelle de 8-12 % des voitures et des motos sur les routes vietnamiennes. Et du coup, les accidents augementent en proportion !

C’est peut etre la bonne raison pour laquelle il peut être plus intelligent d’abandonner l’idée de conduire une voiture au Vietnam et d’apprendre suivre bien ​​les horaires de bus . A cote des bus collectifs, nombreux expatriés conseillent même l’embauche d’un chauffeur avec sa voiture afin d’éviter de conduire dans les routes dangereux même.

Employez un moto taxi local , pouquoi pas  ?

Infrastructure routière au Vietnam

Le pays dispose de plus de 180.000 kilomètres de routes , dont la plupart en état médiocre. Cela rend la conduite ici encore plus risquée . L’état des routes varie selon les régions et saisons  :  au nord , les routes sont inaccessibles pendant la saison des pluies a cause des  effondrements . Les autoroutes sont répandues dans le sud du Vietnam .

Lorsque vous conduisez à travers la campagne rurale du Vietnam , vous devriez être conscient de ne pas prendre la meme route avec des bicyclettes , animaux de ferme

Partagez cet article avec vos amis, merci beaucoup